Dimension Forum Index
 
 
 
Dimension Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

La naissance d'un démon.

 
Post new topic   Reply to topic    Dimension Forum Index -> Divers -> Rôle Play
Previous topic :: Next topic  
Author Message
garry


Offline

Joined: 09 Aug 2011
Posts: 11
Point(s): 47
Moyenne de points: 4.27

PostPosted: Wed 10 Aug - 02:39 (2011)    Post subject: La naissance d'un démon. Reply with quote

Chapitre1:La rencontre


Il pleuvait ce jour-là, un jour sombre en Amakna. 


Un jeune Iop vêtu d’une cape Sombre s’était réfugié sous un orme. Il avait le regard profondément sombre, les cheveux noirs, il semblait essoufflé, il fuyait quelque chose…ou plutôt quelqu’un…
Quand la pluie s’arrêta et que les gouttes d’eau s’écoulaient des arbres, il se leva, ses bottes étaient couvertes de boue, sa respiration était lente et calme. Il se mit en marche vers le village et balaya le paysage d’un regard craintif. Il marchait d’un pas ferme et rapide, les rayons du soleil illuminaient sa chevelure humide. Un arc en ciel se dessinait au loin et les animaux sortaient de leurs refuges.


Non loin de là:
Huit anges mangeaient un bouftou grillé, l’un d’entre-eux engagea la conversation:
-D’après vous, où est-il allé? Demanda t-il
-Il doit se diriger vers le village, nous commencerons par la taverne. Répondit son camarade
-Bon, c'est bien de s’empiffrer mais il faut à tout prix l’attraper aujourd'hui, tout ces mois de recherche pour retomber à zero, ce serait bête…
Le disciple iop avait repris son chemin, il arrivait enfin au village… Là, il prit un peu d’eau fraiche entre ses mains et s’essuya le visage. Il prit une grande inspiration et se dirigea vers la taverne. Arrivé devant le serveur, il se frotta le cou et lui souffla:
-De…l’eau…
-Tout de suite, mon p’tit. Le serveur prit un seau et le remplit d’eau
-Merci. Le iop prit le seau et but tout sans perdre une seule goutte
-Ben dis donc, mon vieux, t’avais soif toi!
-Oui, une bière s’il vous plait.
-V’la, ça f’ra 2 kamas
Le iop prit quelques pièces et les jeta sur le comptoir
-Gardez la monnaie. Il partit s’assoir à l’une des tables. Le serveur avait la cinquantaine, un ventre à bière, les pommettes roses, le sourire toujours aux lèvres et la barbe fleurissante.
-Ça fait longtemps que je n’vous avais pô vu, z’étiez en voyage? Demanda le serveur.
-Disons que je prenais des vacances forcées.
-Ah… j’vois, c’est pas facile ces temps-ci, hein?
-Pas vraiment, non…
-J’espère que vous allez rev’nir comme avant?
-Hélas non, je risque d’être de moins en moins présent.
Le Tavernier faisait la vaisselle quand, soudain, huit anges ouvrirent la porte brusquement.
-Te voila piegé comme un rat. Ricana l’un d’eux
-Nobles chevaliers, vous êtes dans une taverne ici, non? Demanda le serveur
-Euh…ouais
-Donc aucune violence verbale ou physique ne sera tolérée. Si vous ne buvez pas, alors attendez-le dehors!
-Toi tu perd rien pour attendre, grommela-t-il en fixant son adversaire.
Lorsque les anges furent sortis , le serveur indiqua la porte de derrière.
-Merci, je vous revaudrai ça. Dit le fugitif
-Allez mon p’tit, gambade bien gnihihi.
Il commença à courir, il fonçait tête baissée, sans même regarder où il se dirigeait, il n’avait qu’une idée , fuir, fuir le plus loin possible. 


Soudain il se heurta à un arbre et entendit une femme éclater de rire.
-Tu t’es pas raté, toi! Pouffa-t-elle
Le jeunot un peu sonné se frottait le crane.
-Aïe, j’ai…ça fait mal!
-Tu as failli abimer mon beau bois, crétin.
-Ah… je n’ai pas fais exprès, excusez-moi, mais je fuyais, je ne faisais pas attention où j’allais…
C’était une jeune disciple iop, sombrement belle, occupée à couper du bois.
Woaw, ça c’est de la gonzesse! pensa-t-il
-Bon ce n’est pas tout ça mais j’ai encore du boulot. Elle coupa l’arbre et repartit.
-Ah! Au revoir, à bientôt, peut-être…
Il partit loin du village trouver un endroit pour dormir.


Le ciel ténébreux, laissait apparaitre un violet, qui se mélangea vite à de l’orange. Les pious chantaient à tue-tête, on pouvait entendre le bois des abraknydes grincer, les mulous hurler, les roses, les pissenlits et les tournesols chantaient une chanson joyeuse en une vieille langue fleurale. Bref, l’aube se levait. 


Un tofu se promenait dans les champs jusqu’à ce qu’il rencontre notre vieil ami et d’un coup de patte, le réveilla. Malheureusement pour la bête, elle n’allait plus émettre un seul son… Notre petit aventurier avait faim et bien mauvaise mine, il devait donc aller voler quelques choses chez les marchands.


Arrivé à la place marchande, les magasins s’ouvraient un à un tandis que les vendeurs déballaient leurs marchandises. Il gambadait dans la grande place jusqu’à ce qu’il se trouve devant une boucherie, il vit la disciple iop de l‘autre jour qui semblait bien calme… Il l’appela et lui fit signe mais elle l’ignora, alors il entra dans la boucherie pour discuter un peu, mais au moment où il allait lui parler elle prit quelques viandes et partit en courant, notre iop s’empara d’une cuisse de bouftou, d’un kolerat grillé et s’enfuit également. Le pauvre boucher appela à l’aide ,mais personne ne répondit à ses plaintes. Ils fuyaient, il avait difficile à la suivre car elle avait pris une grande avance. Le boucher courrait dans tous les sens pleurnichant sur le peu de viande qu’il avait perdu jusqu’à ce qu’il se trouva devant une auberge où séjournaient les anges:
-Des malheureux démons, m’ont volé mon bien, je voudrais avoir satisfaction de leur mort! Dit-il tout apeuré.
Ceux-ci partirent en courant sans dire mots.


Plus loin:
Le petit voleur l’avait rattrapée. Ils se trouvaient au port qui comme à son habitude était désert. Ils se réfugièrent chez un vieux roublard, il vivait près de la prison par laquelle beaucoup de démons passaient ou sortaient de Patatos Castle. La fille frappa à la porte. Après un court instant, un vieux sram se dressa sur le seuil de la porte, on ne voyait pas son visage car il était caché par une longue capuche, il y avait présence de coupure sur les os de sa main, sans doute à cause de l’éplucheur de patates, il portait des bottes trouées et une somptueuse cape sombre qui recouvrait tout le long de son corps:
-Oui?! Que me voulez-vous? Dit-il d’une voix rauque.
-Dans un premier temps, discuter avec vous ensuite nous verrons. Répondit-elle.
Le sram se courba et designait le hall d’entrée de sa main
-Après vous… , dit-il.
C’était une petite maison avec vue sur la mer, elle n’était pas si sombre, ni très belle…
Il les invita à s’assoir.
-Que voulez-vous?
-Je voudrais m’en aller loin, fuir les anges qui me poursuivent depuis des mois, malheureusement je n’ai ni argent ni objet de grande valeur. Répondit le jeune iop
-Pour ma part j’aimerais rejoindre l’île de mon enfance,je ne me sens pas à ma place ici.
Le sram les regarda et répondit à son tour.
-Vous voyagez ensemble?
-Euh…bah c’est que…
La jeune iopette regarda le jeune iop.
-Oui, dit-elle.
-Ah… euh oui. Dit le jeune iop hésitant.
-Tu verras c’est un endroit très calme où il fait bon vivre.
-C’est exactement l’endroit que je recherchais pour me réfugier.
-Bien, fit le sram, vous ferez donc le voyage à deux.
-Merci, répondirent-ils en coeur.
-Je vais chercher de l’argent, ainsi je n’aurai plus de dette envers ton père.
Le sram se leva, monta a l’étage et revînt avec une bourse.
-Voici l’argent, un navire part dans 1'heure.
La iopette prit l’argent, ils remercièrent le sram et sortirent de sa demeure.
-Nous ne nous sommes pas encore présenté. Dit la iopette.
-Effectivement, je me prénomme Thorn. Dit le iop timide
-Je me nomme Garry. Répliqua le jeune iopette.


Chapitre2: Le voyage.


Les deux jeunes iops achetèrent les tickets.
-Bon, Il nous manque encore des provisions. Dit Thorn
-Ne t’inquiète pas pour ça,j’ai une bonne manière. Retournons sur la place marchande!


30minutes plus tard,dans le village d’Amakna:


-Séparons-nous! Ainsi nous aurons plus de chance de les retrouver,si vous les trouvez,tuez-les! Déclara le chef de la troupe


Non loin de là.
-Bien,nous y voila,Tu comptes t’y prendre de quelle manière?
-C’est simple,je détourne son attention et toi tu rafles la bouffe. On va commencer par les légumes,on va dans ce magasin là.
Garry montra une échoppe du doigt
-Tu es prêt?
-De toute façon je n’ai pas le choix.
Ainsi,les deux iops entrèrent dans le magasin.
À peine entré que le marchand se précipita sur eux afin de vanter les qualités et bienfaits de ses marchandises.
-Bienvenu dans mon magasin,que puis-je pour vous?
-Et bien…
Le marchand interrompit Garry
-Savez-vous que si vous mangez cette sorte de potiron, vous pouvez perdre jusqu’a 15kilos?
-Ha bon?
-En effet,il provoque une indigestion, vous resterez 3 semaines au lit mais ne vous inquiètez pas ,jusqu’à présent personne n’en est mort et toutes mes clientes sont satisfaites du résultat.
Pendant que Garry interrogeait le marchand,Thorn allât remplir son sac et revînt vers Garry.
-Bien messieur,je pense que nous n’allons plus vous déranger.
-Vous n’achetez rien?En tout cas n’hésitez pas à repasser…
-Au revoir.
Une fois sorti Garry commença à parler
-Lorsque l’on mangera les légumes…tu les feras gouter par un animal…
Bon il nous faut de la viande mais il faut trouver un autre boucher…
-J’en vois un là-bas, allons-y!
A l’intérieur de la boucherie,le même petit tour commença.
Cependant,un ange,le frère du chef de la troupe,les aperçu et les attendit à l’extérieur.
Les deux iop sortirent.
-Arrêtez-vous! Cria l’ange 
C’est ici que s’arrête votre misérable vie!
Garry lança une intimidation sans attendre pour repousser le garde mais celui-ci parvint à l’esquiver et commença à fendre l’air avec son hallebarde,Garry para un coup de justesse mais perdit son épée dans cette action. Au moment où l’ange allait exécuter Garry,Thorn sortit son épée et se rua vers le garde,bondit derrière lui et le tua.
Les badauds qui s’enfuyaient,alertèrent les gardes.
Garry et Thorn commencèrent à courrir en direction du port.
-Ils sont partis du côté du port! Cria un badaud
-Mes frères,vengeons notre compagnon! Et les gardes commencèrent à courir à leurs tours.
-Garry,dépêche-toi ils vont nous rattraper!
Après une longue course, ils arrivèrent sains et saufs sur le navire.
Les gardes arrivèrent trop tard,le bateau avait déjà levé l’ancre,le chef de la troupe leur cria:
-Nous vous retrouverons,soyez en sûr,votre crime ne restera pas impuni.
garry et Thorn commencèrent à rire et s’enlacèrent.
Cette nuit-là, leurs corps s’enlacèrent pour ne former qu’un.
Le destin qui croisa la route de Thorn à celle de Garry ne faisait maintenant plus qu’une seule voie, seule la mort pourra les séparer physiquement l’un de l’autre, la mort…


Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 10 Aug - 02:39 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Dimension Forum Index -> Divers -> Rôle Play All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange & modified by Mil-ant
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Certaines illustrations sont la propriété d'Ankama Studio et de Dofus - Tous droits réservés